Et soudain tout change – Gilles Legardinier

Titre: Et soudain tout change

Auteur: Gilles Legardinier

71sP576RiqL.jpg  big_artfichier_775045_4757473_201504220549619.jpg

Synopsis:

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie. A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur…

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Encore un agréable feel-good book de Gilles Legardinier.

Même si celui-ci a une consonance nettement plus tragique, la finalité est la même que dans Complètement cramé et Demain j’arrête: c’est une histoire de gens qui essaient de faire le bien autour d’eux. L’important pour l’auteur, ce sont les liens qui se créent entre les individus, le partage, la bonté, bref, des valeurs finalement très humanistes. On sent, par l’intermédiaire de ses personnages, qu’il a beaucoup réfléchi sur la vie, ce qu’il pense être important dans nos relations avec les autres, et il fait mouche sur beaucoup de choses (pour ne pas dire sur tout).

Je reconnais que les histoires ayant des adolescents pour héros, ce n’est pas ce que je préfère. C’est une des choses qui me dérangent dans la littérature YA, je n’arrive plus à m’identifier aux personnages, n’ayant pas le même âge et donc pas les mêmes préoccupations. J’avais donc une crainte de ne pas apprécier ma lecture en ouvrant le livre. Pourtant, ici, si les héros sont des élèves de terminale, les réflexions que Legardinier leur donne permettent d’en faire plutôt un roman pour les adultes (qui se rappellent de leurs années lycée) et ce qu’on peut éprouver à cet âge. Camille m’a paru incroyablement mature pour son âge, par exemple. Ses interrogations sur tout ce qui peut lui passer par la tête m’ont bien plu (puisque je suis moi-même du genre à me poser des millions de questions…).

Le problème, c’est que Legardinier sombre dans une sorte de facilité avec ses histoires, qui ont toutes le même fond (à défaut d’avoir la même intrigue); il n’est pas difficile de deviner comment ça va finir, et ça manque de surprise, de piment, même si on le sent pétri des meilleures intentions du monde. Comme pour ses deux précédents livres, les personnages sont à la fois très vrais et à la fois très caricaturaux (comment ça, c’est paradoxal ?).

Je reconnais toutefois que c’est une lecture plaisante et pas prise de tête, à conseiller à tous ceux qui recherchaient quelque chose de léger à lire. Et puis cett couverture « chat » est ma préférée pour l’instant (avec la petite coccinelle ! ^^).

En résumé: cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif 

5 réflexions au sujet de « Et soudain tout change – Gilles Legardinier »

  1. Facilité ou pas, j’avoue avoir adoré ce roman. Je l’ai trouvé vraiment touchant et il permet de se recentrer sur l’essentiel à mes yeux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *