Les arcanes du chaos – Maxime Chattam

les arcanes du chaos

Résumé

Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu’il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d’une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu’au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre.

image9 bis

Mon avis:

Un des deux seuls livres de Chattam que j’ai vraiment apprécié (malgré sa plume vraiment désagréable pour moi) avec La théorie Gaïa, que j’avais lu à l’époque de sa sortie (en 2006).

Ici, nous ne sommes pas dans une histoire de tueur classique, comme il en a écrit à ses débuts ou comme on s’attend à lire quand on ouvre un thriller. Non, c’est plutôt un thriller oppressant, dans lequel le personnage principal, Yael, est poursuivi par des tueurs sans vraiment savoir pourquoi. Sur fond de théorie du complot, de coïncidences étranges et de conspirations politiques, il y a de quoi devenir complètement parano dans ce roman hors-normes.

On suit donc l’histoire de Yael, une jeune parisienne qui vit seule dans un appartement complètement décalé (j’ai adoré l’ambiance qui s’en dégage). Un beau jour, elle voit des ombres apparaître dans son miroir, et la voilà lancée dans une sorte de jeu de pistes pour découvrir le pourquoi du comment, avant de se retrouver poursuivie elle-même. (Au départ, on a vraiment la sensation d’être dans un livre fantastique, mais finalement, tout ce qui aurait pu être de cet ordre trouve une explication rationnelle). Elle croise la route de Thomas, qui va tenter de l’aider à résoudre ces énigmes, et d’un mystérieux blogueur conspirationniste, qui lui démontre au fur et à mesure à quel point notre société est gouvernée par une poignée de puissants, pour qui le reste du monde n’est constitué que de pions. Les thèmes abordés pourraient en rebuter certains mais c’est abordé de façon très intéressante et c’est vraiment fascinant! On est complètement embarqué dans le délire de l’auteur, au point de se demander au final quelle est la part de vérité dans tout ça.

Le gros bonus de ce livre, pour moi, c’est la conclusion, que je trouve absolument magistrale, je n’avais rien vu venir, c’est vraiment excellent. Ce roman sort un peu des sentiers battus mais il est à découvrir 🙂

En résumé:  Image7

3 réflexions au sujet de « Les arcanes du chaos – Maxime Chattam »

  1. C’est mon premier Chattam… Ah nostalgie ! lol (Depuis, ils y sont tous passés, exceptés les derniers tomes de sa saga « Autres Mondes »).
    Je me souviens aussi de cet aspect fantastique que prend le roman avec l’apparition des ombres,… Je me souviens que j’ai vraiment eu la frousse en le lisant. C’est d’ailleurs ça qui m’a vraiment marqué, car je ne me souviens de rien d’autres pour ce roman. Preuve qu’il faudrait que je le relise une fois ! 😉

    Sinon, j’ai également lu « La Théorie Gaïa », un de mes préférés ! ♥ Un des plus angoissants aussi.

    Je suis curieuse : qu’est-ce qui te déplaît dans l’écriture de l’auteur ? 🙂

    – Nadège

  2. Ping : La théorie Gaïa – Maxime Chattam | Les chroniques de Totoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *