Cette nuit-là – Chevy Stevens

Titre: Cette nuit-là

Auteur: Chevy Stevens

cette nuit-là  chevy stevens

Synopsis:

Tu avais tout juste 18 ans quand, une nuit d’été, le cadavre de ta soeur cadette a été retrouvé aux abords d’un lac. Avec Ryan, ton petit ami, vous avez été reconnus coupables du meurtre, puis jetés en prison.

Tu as aujourd’hui 34 ans. Tu viens de bénéficier d’une libération conditionnelle. De retour dans ta ville natale, tu n’as qu’un but: démontrer ton innocence. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là? Tant que tu ne l’auras pas découvert, tu ne pourras mener une vie normale. Mais certains ont-ils vraiment intérêt à ce que la vérité émerge?

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions L’Archipel pour m’avoir envoyé ce thriller en avant-première. Je ne l’aurais pas forcément acheté, et pourtant, je suis très contente de l’avoir lu.

Le synopsis laisse croire qu’on va retrouver l’héroïne de l’histoire (Tonie) à sa sortie de prison, prête à prouver son innocence coûte que coûte après 16 ans passés derrière les barreaux. Pourtant, pendant la majeure partie du livre, ce n’est pas du tout ça qu’il se passe. On alterne en fait les époques, entre les mois qui ont précédé la mort de Nicole (permettant de planter le contexte, l’environnement de Tonie à l’époque, les personnages qui gravitaient autour d’elle) et sa vie en prison, de son arrivée à sa sortie. C’est comme une chronique de sa vie, avant et après le meurtre de sa soeur.

J’ai été frappée par l’évolution de Tonie: elle commence comme une ado écorchée vive, rebelle, qui a des relations très conflictuelles avec ses parents à propos de son petit ami, ne s’entend pas avec sa soeur et se fait harceler au lycée par une bande de pestes. A son arrivée en prison, elle a beau être innocente, elle ne se laisse pas faire et rend coup pour coup; il lui faudra des années pour s’assagir, prendre conscience que ce n’est pas en agissant comme ça qu’elle bénéficiera d’une remise de peine. A ce moment-là, elle ne pense même plus à se faire innocenter, elle a accepté l’injustice dont elle a été victime et n’aspire qu’à sortir de prison pour se reconstruire. Et elle termine le roman vraiment assagie, presque en paix avec elle-même, elle m’est apparue comme une sage ^^.

Sa sortie de prison n’intervient qu’assez tardivement (passé le premier tiers du livre). A ce moment-là, elle qui était auparavant combative apparaît presque craintive, angoissée à l’idée qu’on puisse la renvoyer en prison. Elle suit donc rigoureusement les différents aspects de sa vie que lui impose la liberté conditionnelle, y compris ne pas revoir Ryan, qui a été libéré également. Mais Ryan finira par entrer en contact avec elle pour découvrir la vérité sur l’affaire qui les a fait emprisonner 15 ans plus tôt… et au départ, Tonie n’est vraiment pas emballée par son projet. Elle ne veut pas remuer le passé, elle veut avancer, reconstruire sa vie… jusqu’à ce que l’une des filles qui la harcelait au lycée refasse son apparition et se mette à lui pourrir l’existence. Tonie prend alors conscience qu’il est temps pour elle de prendre sa vie en main et de ne plus se laisser faire.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à entrer dans ce livre. Pendant le premier tiers, je ne voyais pas trop où l’auteur voulait en venir avec cette double intrigue autour de Tonie (sa vie de lycéenne et sa vie en prison), moi qui m’attendait à lire une enquête sur un meurtre commis 16 ans plus tôt (un peu à la Cold case), et je n’accrochais pas du tout avec les personnages. Pourtant, d’une façon ou d’une autre, j’ai fini par m’attacher à Tonie et sa période « apathique » m’a un peu frustrée, car on a vraiment l’impression qu’elle se laisse faire au lieu de réagir à ce qui lui arrive. Les personnages présentés dans la première partie du livre finissent tous par avoir leur importance, et quand on comprend enfin ce qui s’est passé cette fameuse nuit, je dois dire que je ne m’attendais pas à cette explication (les coupables oui – et encore, il y en avait un que je n’avais pas vu venir, mais l’explication en elle-même, je ne voyais pas ce que ça pouvait être).

Le roman aborde plusieurs thèmes à travers cette histoire: les relations conflictuelles entre les parents et les ados, le harcèlement, les erreurs judiciaires, la vie des femmes en prison… J’ai trouvé qu’ils étaient tous abordés assez finement, mais je regrette que le personnage de Ryan ne soit pas plus présent, une alternance de point de vue avec son expérience à lui aurait pu apporter un vrai plus au livre.

En bref, même s’il présente quelques maladresses, j’ai aimé ce thriller! 

En résumé: cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

2 réflexions au sujet de « Cette nuit-là – Chevy Stevens »

  1. J’ai lu les autres romans de cette auteure : « Séquestrée », « Il coule aussi dans tes veines » et « Des yeux dans la nuit », que j’ai tous adoré sans exception. J’ai découvert cette auteure un peu par hasard qui plus est (j’ai trouvé son premier roman en brocante, le résumé m’avait plu dès le départ !). « Cette nuit-là » est le dernier qu’il me reste à lire et j’attends sa sortie en poche pour sauter le pas. Mais l’attente est longue, je l’avoue !

    Ton avis me donne aussi très envie de le découvrir. La construction du roman me plaît déjà, à voir comment ça sera en le lisant ! 🙂 – Nadège

    • j’espère qu’il te plaira autant que les précédents alors 🙂 de mon côté je n’ai pas eu l’occasion de découvrir les autres. Javais bien aimé Cette nuit là mais ce n’était pas non plus un coup de coeur, du coup je ne sais pas encore si je les lirai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *