Aetherna, l’émissaire de l’Au-delà – Guilhem Méric

Titre: Aetherna, l’émissaire de l’Au-delà

AuteurGuilhem Méric

aetherna  Guilhem Meric

Synopsis

Paris, de nos jours. Exilé de sa province natale, Chayton Parx, 24 ans, est devenu aide-soignant pour se consacrer à l’accompagnement de patients en fin de vie. Un soir, chez le vieil apiculteur dont il s’occupe, une voix mystérieuse s’adresse à lui à travers le bourdonnement des abeilles. Il apprendra alors qu’il est doté d’un pouvoir aussi ancien qu’insoupçonné : celui d’ouvrir les portes de l’Au-delà. Aidé de Juliet, une jeune junkie au tempérament de feu, et de son grand-père Ernest, passionné de sciences occultes et de culture indienne, Chayton va tout faire pour savoir de qui émane cette voix si étrangement familière…

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Je n’ai pas été convaincue par ce roman, qui a pourtant de bonnes idées. J’avais été attirée par la couverture (très réussie) et le résumé, qui présentait un univers surnaturel assez inhabituel. Mais à la lecture, le livre n’a pas tenu ses promesses.

Première chose à noter: je l’ai trouvé en littérature adulte, alors que pour moi, c’est clairement du YA, que ce soit au niveau de l’histoire ou de l’écriture. C’est fluide, ça se lit tout seul, mais c’est un peu trop « simple » à mon goût, on sent que c’est destiné à un public plutôt jeune. Deuxième remarque, de nombreux éléments de l’histoire m’ont rappelé la saga David Creem de Richard Taleman, sur laquelle j’ai un avis assez mitigé (j’avais apprécié le premier tome, mais pas du tout le deuxième). L’univers inventé par l’auteur semble assez riche pour faire de ce livre une saga, mais je ne sais pas du tout si ce sera le cas ou s’il s’agit d’un one-shot. C’est assez étrange, car l’histoire est clôturée à la fin du tome, donc il pourrait très bien ne pas y avoir de suite; pourtant, si l’auteur s’arrête là, ce serait vraiment du gâchis car il y a un vrai potentiel à exploiter, qu’il ne fait que survoler ici, et c’est bien ce qui m’a dérangée. Donc, j’espère qu’il y aura une suite (même si je ne vois pas bien de quoi elle traiterait), pour que l’auteur puisse approfondir et creuser un peu son monde de l’Au-delà et ses idées, parce que clairement, ici, ce n’est pas le cas. J’ai eu l’impression de rester en surface en permanence, ce n’est pas assez développé. L’histoire m’a presque semblée être le résumé d’une intrigue plus dense. Mais il y a vraiment de bonnes idées pourtant! Les abeilles comme porteuses de messages de l’Au-delà, j’ai trouvé ça très novateur, je regrette juste la façon dont ça a été traité. De plus, le contexte professionnel de Chayton est également intéressant (l’univers des soins palliatifs), ça aurait mérité d’être un peu plus développé également (Chayton passe la moitié du livre en arrêt)..

Au niveau des personnages, je n’ai pas du tout accroché avec Juliet, qui est la caution « rebelle au grand coeur » du roman. Elle m’a vraiment dérangée. Chayton est intéressant, mais sa psychologie semble avoir été traitée au rabais. Les autres personnages (le grand-père, la patronne/amie de Chayton, ses parents) sont relégués au second plan, quand ils ne disparaissent pas de l’histoire sans plus d’explication (le fantôme de l’infirmier ou Gustus), ce qui est une des raisons qui me poussent à penser qu’il pourrait y avoir une suite.

En bref, il y a un gros potentiel au niveau de l’univers inventé par l’auteur, mais de gros progrès à faire pour creuser tout ça (j’ai vraiment un sentiment de quelque chose d’inabouti, qui pourrait être réglé avec une suite), ainsi que sur les personnages et sur l’écriture.

En résumédtrtrt.gif

6 réflexions au sujet de « Aetherna, l’émissaire de l’Au-delà – Guilhem Méric »

  1. C’est marrant, moi j’ai justement accroché avec Juliet ! Et puis avec le fait qu’on ne tombe pas dans une de ces histoire d’amour classique entre le héros et sa belle. Ce sont des écorchés vifs tous les deux, et là moi je me sens concernée ^^
    Par contre, je suis d’accord, une suite serait la bienvenue. La fin est tellement dérangeante qu’on a besoin d’aller plus loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *