Requiem – Lauren Oliver

Titre: Requiem (saga Delirium, tome 3)

Auteur: Lauren Oliver

couv7320808.jpg  Headshot2.jpg

Synopsis

Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

tampon-clear-arabesque

Mon avis

Après un tome 2 meilleur que le premier, j’avoue avoir été légèrement déçue par cette conclusion.

Je m’attendais à des retrouvailles entre Lena et sa mère, qui finalement ne réapparait que dans le dernier quart du livre et dont la relation manque d’approfondissement.J’espérais un affrontement entre Alex, Julian et Lena, qui n’a jamais vraiment lieu (d’ailleurs, j’attendais vraiment autre chose d’Alex, tout simplement, et le changement final d’avis de Lena dans les dernières pages m’a agacée, j’aurais aimé qu’elle fasse un autre choix). J’aime les points de vue qui s’alternent, mais sur l’ensemble d’une saga, pas uniquement sur le dernier tome comme ici (je trouve ça déséquilibré): quitte à avoir le point de vue d’Hana, j’aurais préféré qu’on l’ait dès le premier tome. J’aurais aimé avoir un léger rappel des personnages, parce que j’ai lu beaucoup d’autres livres depuis Pandemonium, et j’avoue avoir eu du mal à me rappeler des personnages secondaires (et même d’Hana, en fait).

J’attendais autre chose, tout simplement. L’intégralité du livre ne m’a paru être qu’une succession de fuites dans la forêt jusqu’à l’affrontement final, assez vite expédié. L’ajout du point de vue d’Hana est un vrai plus (mais pourquoi ne pas l’avoir déjà mis dans les tomes précédents?) et j’ai particulièrement aimé la partie pendant laquelle elle enquête sur Cassie. On ne s’en rend pas forcément compte en lisant ses chapitres, car elle répète que le Protocole ne l’a pas complètement « guérie », mais c’est vrai qu’en la revoyant avec Lena à la fin, je l’ai trouvée horriblement froide et distante, alors qu’elle ne m’avait pas du tout fait cet effet là pendant le reste du livre.

Mon ressenti est plutôt positif malgré tout, car j’étais attachée aux personnages principaux et je voulais vraiment savoir la suite de l’histoire après le tome 2, et j’aime assez les fins ouvertes. (Mais là, c’est vrai que c’est un peu trop ouvert, comme fin. Finalement, tout reste à faire et un tome 4 n’aurait pas été de trop). La plume de l’auteur est toujours aussi agréable, et on se replonge avec plaisir dans cet univers dystopique, mais c’est le moins bon des 3 tomes pour moi. Je trouve même paradoxal que pour une saga orientée sur l’amour et les sentiments qu’on peut ressentir, il n’y ait finalement que dans le tome 1 qu’on assiste à une vraie histoire d’amour; c’est vraiment relégué au second plan dans les deux suites.

Une saga a découvrir, mais ce tome-ci ne lui rend pas justice.

En résumé:  cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *