Allegiant – Veronica Roth


Titre
: Allegiant (Divergente, tome 3)

Auteur: Veronica Roth

 Allegiant_DemiJacket_WetProofTest.indd  veronica roth

Synopsis:

france.png Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

anglais.png What if your whole world was a lie? What if a single revelation—like a single choice—changed everything? What if love and loyalty made you do things you never expected? The explosive conclusion to Veronica Roth’s #1 New York Times bestselling Divergent trilogy reveals the secrets of the dystopian world that has captivated millions of readers in Divergent and Insurgent.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

france.png ENFIN, j’ai lu le dernier tome de Divergente :). Et je dois dire qu’il m’a beaucoup plus plu que le deuxième! C’est la première fois que je lis une dystopie où l’auteur nous éclaire à ce point sur les évènements qui ont amené la création de la société décrite et c’est souvent ce qui manque. J’ai donc beaucoup apprécié d’avoir enfin des explications sur l’envers du décor de cette société dirigée par des factions.

Côté intrigue, j’ai aussi beaucoup plus accroché que pour le tome précédent. Je n’ai pas du tout eu envie de lâcher ma lecture. Le changement par rapport aux deux premiers tomes, c’est qu’ici, on alterne entre le point de vue de Tris et celui de Four. J’ai lu sur un blog que ça faisait descendre Four du piédestal sur lequel on l’avait placé; de mon côté, si Four est effectivement tombé dans mon estime au cours de ce tome, ce n’est pas à cause des chapitres dont il est le narrateur, mais bien à cause de ses choix hasardeux. Il m’a semblé vraiment immature, et j’ai d’ailleurs du mal à imaginer comment ils vont rendre ça à l’écran dans le prochain film avec un acteur qui est beaucoup plus âgé que son personnage.

Quant à la fin, étant donné que j’avais été spoilée, je n’ai pas eu le choc qu’ont ressenti la plupart des lectures. Et (peut-être est-ce dû à ma lecture en VO) je n’ai pas ressenti de peine particulière ; au contraire, je trouve que la saga tendait en ce sens et que l’auteur ne fait finalement qu’aller au bout de son histoire sans céder aux sirènes de l’habituel happy-ending. J’apprécie quand les auteurs parviennent à aller au bout de leurs idées comme ça, et j’ai trouvé la fin très bonne. Comme pour le fait d’avoir expliqué l’avant-faction, je trouve que placer l’épilogue deux ans après la fin de l’histoire est aussi une bonne idée et permet d’avoir une nouvelle perspective sur les évènements de la saga. Bref, un troisième tome bien meilleur que le second, et beaucoup plus ambitieux que le premier !

anglais.png I FINALLY got to read the last book of the Divergent series ! And I must say I’ve enjoyed it much more than the second one. It’s the first time I ever read a dystopia in which the author explains this much about the world he has created. I’ve really appreciated to have explanations about what’s behind the scenes of this society ruled by factions.

Regarding the plot, I’ve also found it more attractive than for Insurgent. I never wanted to stop reading. The big change comparing to the first books is that this time, we follow Four’s point of view and not only Tris’. I have read on a blog that the very fact to see what’s inside his head knocks him off his pedestal; for me, if Four does go down in my estimation, it has nothing to do with his chapters. It’s because of his bad choices. He seemed deeply immature in this book, and I wonder how they will adapt that in the movie, since Theo James is much older than his character in the book (will feel weird to see an almost-30-years-old act like a teenager).

As for the ending, since I have been spoiled, I did not feel this big shock that most of the readers went through; and I did not feel any particular sadness (maybe because I read it in English), on the contrary, it’s like the whole series was going to end like that no matter what. The author just goes to the end of her story without conceding anything, and I thought it was a very good way to end this. I also appreciated the last chapter, which gives us a good perspective on the events of the series.

A much better book than Insurgent, and much more ambitious than Divergent!

En résumécloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

2 réflexions au sujet de « Allegiant – Veronica Roth »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *