Le secret de Crickley hall – James Herbert

le secret de crickley hall

Résumé:

Crickley Hall : une vieille demeure comme on n en trouve que dans les régions reculées de l’Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l’air un peu menaçant. Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille. Mais quelque chose ne va pas… Bientôt, des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d’étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu’on l’avait fermée la veille. Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L’horreur qui les y attend dépasse tout ce qu’ils pouvaient imaginer.

image9 bis

Mon avis:

Mon préféré de tous les James Herbert que j’ai lu jusqu’à maintenant. Accessoirement, c’est aussi le premier livre de cet auteur que j’avais lu, et c’est lui qui m’a poussée à en acheter d’autres, tellement j’ai adoré celui-ci.

C’est une histoire de maison hantée, thème classique, bien mieux traité dans ce roman que dans les précédents de l’auteur qui traitaient du même thème (et que j’ai lu après celui-ci). La maturité? C’est en effet l’un des derniers livres de James Herbert, décédé en 2013, contrairement aux autres que j’évoque (Hanté et La conspiration des fantômes, entre autres), rédigés respectivement en 1988 et 1994, et qui, s’ils sont intriguants et prenants, restent bien moins forts et développés que celui-ci. Dans Le secret de Crickley Hall, on sent que l’auteur est au sommet de son art, l’histoire a une profondeur indéniable et des rouages moins grossiers que dans les romans précédents.

La famille Caleigh, qui a perdu son plus jeune fils (dont le corps n’a pas été retrouvé), emménage dans une nouvelle maison loin de Londres, en espérant se remettre du drame qu’ils viennent de vivre. Malheureusement pour eux, rien ne va se passer comme prévu.

Dès le début, l’atmosphère du village, du terrain de la propriété puis la visite de la maison elle-même sont glaçants, on sent que quelque chose ne va pas. L’histoire prend son temps pour se mettre en place, les signes évoquant la maison hantée sont d’abord discrets, l’angoisse s’installe petit à petit. On découvre en parallèle l’histoire d’enfants ayant séjourné dans la demeure pendant la Seconde Guerre Mondiale sous le joug d’un directeur infect, et on se doute bien que c’est ce qui leur est arrivé qui hante désormais les murs de la maison… mais que leur est-il arrivé exactement?

j’ai trouvé ce livre extrêmement bien réfléchi, chaque élément décrit a sa place dans l’histoire, très prenante et avec une explication émouvante. Le meilleur livre de maison hantée que j’ai lu. 

En résumé: Image7

2 réflexions au sujet de « Le secret de Crickley hall – James Herbert »

  1. AAAAH il me tente beaucoup! Je l’avais déjà remarqué auparavant mais il s’avère que j’ai déjà un maître de l’horreur en la personne de Graham Masterton. Je tenterai ce roman quand même un jour!

    • je n’ai lu que deux Masterton et je trouve qu’il y a des grosses similitudes de style. pour moi, celui ci est le plus abouti d’Herbert et je le trouve vraiment bon, j’espère que tu finiras par te laisser tenter et qu’il te plaira 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *