Deux soeurs pour un roi – Philippa Gregory

deux soeurs pour un roi

Synopsis:

1521. Introduite au palais de Westminster à l’âge de 14 ans, Mary Boleyn séduit le roi Henri VIII, auquel elle donnera deux enfants. D’abord éblouie par le souverain, elle comprend qu’elle sert d’appât au milieu des complots dynastiques. Quand l’intérêt du roi pour elle s’émousse, sa soeur Anne est chargée de le séduire à son tour…

 image9 bis

Mon avis:

Un excellent roman historique! Je suis à deux doigts du coup de coeur.

Le livre a été adapté au cinéma en 2008 et j’avais adoré le film. J’avais ensuite eu l’occasion de découvrir une autre version de l’histoire dans la série Les Tudors, excellente également (mais dans laquelle le personnage de Mary est vraiment vite mis de côté). Après avoir vu la série, je m’étais fait la réflexion que le film allait finalement très vite et survolait l’intrigue par manque de temps. Ayant désormais lu le livre, c’est vrai que le film fait pâle figure à côté: trop d’éléments n’y ont pas été insérés… mais il reste une bonne option pour découvrir cette histoire (et puis, le casting est irréprochable!).

Concernant le livre donc, je mets un véto sur le titre, qui fait vraiment mièvre même s’il résume bien l’intrigue: je trouve le titre anglais (« The other Boley girl« ) beaucoup mieux trouvé. Deuxième point négatif (qui m’empêche de faire de cette lecture un vrai coup de coeur), c’est le style trop ampoulé de l’auteur, avec des tournures verbales complètement démodées: oui, l’histoire est censée se dérouler au XVIème siècle, mais il n’y avait pas besoin d’écrire limite en vieux français (enfin, vieil anglais) pour autant. Les protagonistes évoluent au sein de la Cour, dont ils ont un certain niveau d’éducation, mais on peut parler de façon soutenue sans forcément avoir des choses comme « jamais je ne me fusse mariée » ou « je vous eusse reconnue comme mon véritable amour »..

En dehors de ça, le roman est excellent et nous plonge vraiment dans la vie à la Cour du Roi d’Angleterre, on s’y croirait. L’intrigue porte essentiellement autour de la fratrie Boleyn: Mary, Anne et leur frère George. Contrairement au film, on rencontre beaucoup moins leurs parents et leur oncle, qui tirent pourtant les ficelles, et on se rend bien mieux compte de la rivalité entre Anne et Mary que dans le film. Dans le roman, Anne est tout simplement un personnage détestable (je n’avais pas eu cette impression en voyant le film, même si on la sentait évidemment beaucoup plus ambitieuse que sa soeur). Mary et George vont tous les deux tenter, au fur et à mesure de l’histoire (qui se déroule sur 15 ans tout de même), de se libérer des obligations que leur impose leur famille. Chacun à sa façon, ils trouveront une façon de vivre qui leur convient, mais George paiera le prix fort à la fin..

Ayant vu le film et la série, on connaît la fin, qui se base sur des faits historiques avérés (contrairement à d’autres éléments du livre, qui n’ont jamais été prouvés, comme l’importance de Mary dans l’histoire). Pourtant, le fait d’avoir choisi Mary comme narratrice est intéressant et participe au charme du roman.  Tous ces complots paraissent sans fin, mais c’est passionnant! Le livre apporte vraiment une profondeur que le film n’avait pas. Je n’avais pas envie qu’il se termine! A lire!

En résumé: Image7

4 réflexions au sujet de « Deux soeurs pour un roi – Philippa Gregory »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *