4 filles et 1 jean pour toujours – Ann Brashares

4 filles et 1 jean pour toujours

Résumé:

Carmen, Lena, Tibby et Bridget ont seize ans dans le premier tome. Elles sont toutes les quatre nées à Berthesda, dans l’Etat de Washington, entre la fin août (Lena est née un peu en avance sur la date prévue) et la mi-septembre, dans un intervalle de dix-sept jours précisément. Très différentes les unes des autres, elles sont pourtant les meilleures amies du monde et partagent toutes leurs joies et leurs peines. Un jean magique symbolise leur amitié et deviendra le témoin privilégié de leurs aventures estivales, jusqu’au dernier volet, qui laisse les quatre filles au seuil de leur vie d’adulte. C’est l’heure des grandes questions et, parfois, des déceptions. Mais une chose est sûre : avec ou sans le jean, leur amitié restera éternellement dans le bleu.

 image9 bis

Mon avis:

Une chose est sûre, pour une fois, le résumé n’en dévoile pas trop. Il en dévoile même tellement peu que, comme les autres, je ne m’attendais pas du tout à ça.

J’avais lu les 4 premiers tomes de cette saga à l’époque de leur sortie, il y a 10 ans, et j’en garde un très bon souvenir. J’ai l’impression d’avoir un peu grandi avec ces 4 filles, qui m’ont accompagnée pendant une partie de mon adolescence. Je n’ai découvert l’existence de ce tome final qu’hier et je me suis sentie obligée de le lire tout de suite…

J’ai certes eu un choc comme tous les autres lecteurs, mais je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer le roman en 3 heures. L’évolution de Carmen est assez spectaculaire, mais Lena est restée la même avec 10 ans de plus, et Bee est toujours une écorchée vive. Pour Tibby et ce qu’on apprend à la fin du livre (spoiler), je ne suis pas certaine que la maladie de Huntington soit la plus adaptée pour expliquer un déclin physique en à peine 2 ans à l’âge qu’elle a (c’est une maladie qui met des années avant de dégrader l’état des personnes au point qu’ils en meurent, non? bon, après, je ne suis pas experte, il y a peut être des exceptions…?)

J’ai trouvé ce tome dans la lignée des précédents. J’ai vraiment eu la sensation de devenir adulte en même temps que les personnages, que je trouve toujours aussi attachants. Malgré ma tristesse pour Tibby, je trouve que c’est une belle fin qui clot une superbe saga d’amitié.

En résuméImage5

4 réflexions au sujet de « 4 filles et 1 jean pour toujours – Ann Brashares »

  1. Pour moi aussi, ces romans symbolisent l’adolescence…j’avais aussi beaucoup aimé Toi et Moi pour Toujours mais ensuite, j’ai un peu laissé tomber Ann Brashares…ce qui fait que je ne connais pas du tout celui-là, mais…pourquoi pas ? Ca pourrait être l’occasion, justement, de se replonger dans l’ambiance de Quatre Filles et un Jean,que j’avais tellement aimée et qui m’a laissé d’ailleurs des souvenirs très vivaces. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *